Actualité Auto

Importation des voitures neuves: la réception des dossiers des concessionnaires débute dans les prochains jours

Le directeur général du développement industriel (DGDI) au ministère de l'Industrie, Ahmed Zaid Salem, a fait savoir mercredi à Alger que le ministère de l'Industrie n'a pas encore commencé à recevoir les dossiers des opérateurs économiques intéressés par l'exercice de l'activité de concessionnaires de véhicules neufs ou de construction automobile.

Lors de son passage sur les ondes de la Chaîne Une de la Radio nationale, dont il était l'invité de l'émission "La matinale", M. Ahmed Zaid Salem a précisé que la reception des dossiers commencera au bout d'une semaine ou dix jours au plus tard, expliquant que le ministère de l'Industrie doit d'abord nommer les membres des comités techniques interministériels chargés de l'examen et du suivi des dossiers, en plus des membres des commissions de recours.

En effet, le directeur général du développement industriel a précisé qu'"en changeant les deux textes, les comités ont été changés", ajoutant que "d'autres secteurs des ministères ont été impliqués en raison de l'importance de ce dossier, cette demande a été introduite immédiatement après l'approbation des deux textes, en demandant la nomination des membres, ainsi, depuis la semaine dernière, nous recevons les membres désignés", en soulignant la publication de l'arrêté interministériel portant nomination des membres des comités.

Selon le même responsable, les premiers véhicules importés par les concessionnaires automobiles pourraient être disponibles sur le marché national durant le premier trimestre de l'année 2023, expliquant que la plupart des concessionnaires et des constructeurs ont déjà déposés leurs dossiers au niveau du ministère - le dépôt des dossiers a été effectué auparavant dans le cadre des anciens cahiers des charges - ces dossiers doivent être mis à jour par les concessionnaires et les constructeurs une fois le ministère annonce le début de la réception des demandes via la plate-forme numérique.

M. Ahmed Zaid Salem a déclaré que le nombre de dossiers qui ont été déposés auparavant (dans le cadre des anciens cahiers des charges) atteignait environ 110 à 120 dossiers pour l'exercice des activités de concessionnaire de véhicules neufs ou/ et de construction automobile (voitures de tourisme, véhicules utilitaires, camions, bus, motocycle...). "Ce nombre pourra être revu à la baisse après l’étude des dossiers, car la condition de base pour exercer une telle activité impose aux opérateurs d'avoir une licence du constructeur propriétaire de la marque pour garantir la technologie et la sécurité du véhicule", ajoute le même intervenant.

Pour ce qui est de la construction automobile, l'invité de l'émission "La matinale" a rappelé que plusieurs marques étaient intéressées par le marché algérien qui présente plusieurs atouts.

Rédacteur
Autobip a vocation à traiter et diffuser toute l’actualité automobile nationale et internationale à travers ses différentes rubriques

Articles similaires

Commentaires facebook